Téranaute

TERANAUTE

Contacts

Jean -Louis CoutazJean-Louis.Coutaz@univ-savoie.fr

Guilhem Gallotguilhem.gallot@polytechnique.edu

Domaine d’activitéTéranaute 1

Le groupe Téranaute s’intéresse aux applications et transferts technologiques des recherches mettant en jeu des ondes électromagnétiques de fréquences térahertz (THz). Typiquement, le domaine THz s’étend entre 0,1 et 10 THz, soit en termes de longueurs d’ondes entre 30 µm et 3 mm. Il est donc situé entre les parties infrarouge et microondes du spectre électromagnétique. En optique visible et infrarouge, l’émission et la détection de lumière se fait principalement par excitation électronique d’atomes, molécules ou semi-conducteurs tandis que, pour les microondes, on met en jeu des courants électriques dans des antennes. Dans le domaine THz, ces différents processus montrent leur limite, et donc sources et détecteurs d’ondes THz n’ont pas encore atteint les performances de ceux pour l’infrarouge et les microondes. Cela explique la difficulté à explorer ce domaine spectral jusqu’à il y a une vingtaine d’années quand de nouvelles technologies, en particulier optoélectroniques, ont été proposées. Depuis, des progrès technologiques constants ont été réalisés, par exemple grâce à l’apport de composants quantiques nanométriques, et la technologie THz commence à diffuser vers l’industrie, poussée par des applications très prometteuses. Ces applications sont basées sur la réponse spectrale spécifique de certaines Téranaute 2molécules (vibration globale des molécules), sur la transparence ou l’absorption des matériaux qui sont très différentes des propriétés optiques, sur la fréquence élevée des ondes permettant d’une part d’investiguer des phénomènes temporels très brefs (sub-picosecondes) et d’autre part de transporter de très hauts débits d’information pour les télécoms. Les applications comprennent l’imagerie pour la sécurité, la médecine et le contrôle industriel, la spectroscopie pour l’analyse ou l’identification de substances, par exemple pour l’environnement ou l’astrophysique, les télécoms au sein des bâtiments, l’instrumentation scientifique, etc..

Objectifs et Organisation

Téranaute a pour but de stimuler les échanges et favoriser les partenariats entre laboratoires de recTéranaute 3herche (universités, CNRS, grands organismes) et les industriels français, afin que ces derniers aient tous les atouts technologiques pour aborder le marché du THz ou renforcer leurs activités dans ce domaine. Téranaute regroupe la majorité des laboratoires universitaires menant des recherches en technologie THz (Bordeaux, Dunkerque, Lille, Montpellier, Palaiseau, Paris, Toulouse, Savoie …), les grands organismes (CNRS, CEA, DGA …) et un certain nombre d’industriels (Thalès, EATS, Sagem…).

Les membres de Téranaute se réunissent en moyenne 2 fois par an pour organiser les conférences « Journées Térahertz », pour discuter de l’avancée des recherches en THz, et éventuellement répondre à des appels d’offre ou à des sollicitations des industriels.

Organisation de conférences

Téranaute organise tous les 2 ans la conférence « Journées Térahertz » avec l’aide des laboratoires universitaires membres de Téranaute. La première édition avait été organisée à l’Observatoire de Paris en 1998. Depuis la conférence a grossi (elle réunit maintenant une centaine de conférenciers) et elle prend une dimension internationale. Lors de la dernière édition à Cargèse en 2012, la moitié des participants étaient étrangers, et la langue officielle du congrès était l’anglais.

Editions-PublicationsTéranaute 4

Les membres de Téranaute ont rédigé le livre « Optoélectronique Térahertz », sous la direction de Jean-Louis Coutaz, publié en 2007 par EDP Science, Paris. Ils ont aussi contribué à de nombreux articles et chapitres dans les Techniques de l’Ingénieur.

Actions

Les  « Journées Térahertz » ont eu  lieu à Arêches Beaufort (31 mars – 2 avril 2015). Pour cette édition 2015, les Journées Térahertzt ont été combinées avec leurs équivalentes allemandes, et elles ont regroupées l’ensemble des communautés française et allemande des chercheurs et ingénieurs du THz. Elles ont été organisées, en collaboration avec le Deutsches Terahertz Centrum e. V., par Frédéric Garet et ses collègues de l’IMEP-LAHC (Université de Savoie). Toutes les informations sur la conférence peuvent être trouvées sur le site http://mmi.univ-savoie.fr/agences/8thzdays/

Les 9èmes Journées Térahertz auront lieu à Dunkerque en juin 2017