Sécurité globale

SÉCURITÉ GLOBALE

 

Coordinateur       Jean Bourliaud

Contact 

jean.bourliaud@wanadoo.fr

 

Présentation du domaine 

Répondant à un besoin sociétal croissant de sécurité, un réseau Sécurité Globale a été créé à ARMIR, pour promouvoir et développer des actions de sécurité destinées à limiter les effets de grandes catastrophes industrielles, naturelles ou liées à des actes de terrorisme.

 

Objectifs et organisation

Le réseau s’appuie sur une mise à profit de connaissances et de savoir- faire internes, en synergie avec les autres réseaux d’ARMIR et de partenaires extérieurs, pour :

  • Enseigner de bonnes pratiques de prévention et de gestion de crises, avec l’organisation de réunions, de cours et de colloques,
  • Contribuer à la diffusion d’articles et l’édition d’ouvrages,
  • Développer un tissu relationnel étatique, industriel, associatif et de Think-Tanks, favorisant l’émergence et la mise en place de projets scientifiques et techniques sur les thèmes de la sécurité,
  • Piloter des projets et les transferts de technologie qui en résultent.

 

Organisation de conférences et de formations 

Parmi les nombreuses offres de conférences et de formations organisées sur le thème de la sécurité, le Haut Comité Français de la Défense Civile (HCFDC) propose des séminaires et des formations directement en relation avec les activités du réseau Sécurité Globale. On pourra s’y référer utilement.

http://www.hcfdc.org/AGENDA/fevrier_2014/mailing_global_formation_240214.html

 

Projets d’études et de recherches transdisciplinaires 

  • Analyse de risques industriels en région Aquitaine (achevé)

Le réseau Sécurité Globale s’est impliqué dans une étude initiée par le Conseil Régional d’Aquitaine, portant sur la maîtrise des risques – tant accidentels que liés à la malveillance – de grands sites industriels. .
L’originalité du projet qui concerne des sites complexes et hétérogènes rassemblant une ou plusieurs activités potentiellement dangereuses, réside dans la prise en compte des risques induits par au moins un événement généré accidentellement (défaillance…) ou par comportement humain (y compris la malveillance).
La démarche intègre la prise en compte d’événements en cascade (effet domino), ainsi que dans le traitement des conséquences (impacts) de ces événements.

Securite_Globale1 Les essais réalisés concernant une zone de la région bordelaise comportant des installations portuaires industrielles (pétrochimie,…).
Une généralisation à d’autres régions est envisageable, moyennant l’acquisition des données territoriales correspondantes.
  • Nanotechnologies (achevé)

Les nanotechnologies jouent d’ores-et-déjà un rôle important, que ce soit dans le domaine de la santé, de l’énergie, de l’environnement ou encore de la défense et de la sécurité. La plupart des nations, avec en tête les Etats-Unis, suivis du Japon, de l’Europe ou encore de la Russie et de la Chine ont lancé des programmes ambitieux dans ce secteur à caractère stratégique.

L’étude effectuée, dont une partie des conclusions devrait être publiée prochainement, vise à établir une cartographie de l’état de la recherche et des développements industriels, en France et au niveau international, dans divers domaines comme les matériaux, la photonique, l’électronique, la biologie, la chimie,… pouvant présenter un intérêt dans les secteurs de la défense et de la sécurité.

Securite_Globale2 Ces technologies, duales par essence et à très
fort potentiel économique, ouvrent de vastes perspectives et sont source de ruptures technologiques potentielles pouvant conduire à des écarts capacitaires entre Etats. Elles requièrent des programmes de recherche de forte envergure.L’étude a conduit à déterminer des secteurs d’efforts prioritaires et des potentialités de partenariats intéressant l’industrie.
  • E-learning (achevé)

En partenariat avec la société européenne Dokeos, une plate-forme de E-learning a été étudiée et mise en place dans un Institut français. L’objectif était de renforcer les capacités d’enseignement et de formation d’ingénieurs et de cadres dans différents domaines de la sécurité, avec des possibilités importantes d’approfondissement de cours et d’accroissement de l’efficacité dans la gestion des projets. Ces possibilités nouvelles viennent en complément de cours en salle plus traditionnels et de visites de laboratoires ou de sites industriels, par exemple.

 

 Sécurite_Globale3 La plate-forme développée utilise le produit Dokeos dans sa version gratuite, deuxième produit au monde par le nombre d’utilisateurs (qui dépasse deux millions).La version actuelle de la plate-forme est utilisée dans un environnement Intranet pour des raisons de contenu. Elle peut sans difficulté être installée sur Internet.

 

 

 

 

 

  • Sécurité nucléaire (en cours)

Répondant à un besoin international de normalisation pour maîtriser dans les meilleures conditions la sécurité nucléaire dans le monde, dans un contexte de développement du nucléaire civil, de lutte contre la prolifération des armes nucléaires et de lutte contre le terrorisme, une étude à laquelle participe ARMIR est engagée par la France.

 

 Securite _globale4
Elle vise à cerner au mieux les approches des différents pays, pour chercher à promouvoir des pistes de progrès et d’harmonisation des politiques au sein des grands forums internationaux, en particulier les sommets bisannuels sur la sécurité nucléaire. Le dernier sommet, auquel une cinquantaine de Chefs d’Etats des pays les plus concernés ont participé, vient de se tenir à la Haye au mois de mars.